Recherche catalogue

1 Route de Menville
31 530 Saint Paul sur Save


05 61 85 37 09

mediatheque.st-paul31@orange.fr

Partager "Nous trouver" sur facebookPartager "Nous trouver" sur twitterLien permanent

Lundi
10h-12h 
16h-19h 

Mercredi
16h-19h 

Vendredi
16h-19H

Samedi
10h-12h 

Partager "Venir" sur facebookPartager "Venir" sur twitterLien permanent

Médi@theque numérique

 

Connectez-vous sans attendre à la Médi@thèque numérique et cliquez sur "je m'inscris"   pour créer votre compte.

C'est un service gratuit de la Médiathèque départementale.

Vous y découvrirez de nombreuses offres culturelles: films en streaming, magazines, etc....

 

Partager "   Médi@theque numérique" sur facebookPartager "   Médi@theque numérique" sur twitterLien permanent
 

 

 

Partager "Découvrir" sur facebookPartager "Découvrir" sur twitterLien permanent
 

Partager "Mairie de Saint-Paul-sur-Save" sur facebookPartager "Mairie de Saint-Paul-sur-Save" sur twitterLien permanent
Partager "Partenariats" sur facebookPartager "Partenariats" sur twitterLien permanent
AccueilCritiques des lecteurs

Critiques des lecteurs

 

Vernon Subutex n° 3 (Virginie Despentes)

note: 5Une fresque en 3 tomes qui vous emportera mamain - 25 novembre 2019

Je me suis régalée avec l'écriture de Virginie Despentes qui est riche, précise et remarquablement juste quand elle décrit et tente d'expliquer notre sociéte. Ses personnages sont un prétexte au déroulement d'un scénario dense qui nous emmène vers ce que l'individu a de pire mais aussi de meilleur. C'est brut, sans concession et ça touche au but !

Croire au merveilleux

note: 5croire au merveilleux une bibliothécaire - 26 janvier 2018

La force de ce roman est de réussir à faire coexister une histoire romanesque avec des mythes grecs.La présence de la mer est envoûtante. Des passages touchants où il est question de deuil, d'amour et de transmission.

Le roi disait que j'étais diable (Clara Dupont-Monod)

note: 5Le Roi disait que j'étais diable - 1 décembre 2016

Un roman historique et pourtant SI moderne!
J'adore Aliénor d'Aquitaine, mais là... pour la première fois, la force de ce roman, me fait m'interroger sur les faits réels... ou pas! N'oublions pas, c'est un roman!
La modernité de ce couple vivant au 12ème siècle est déconcertante!
On a beaucoup parlé sur ces 2 caractères si opposés.
Louis a été arraché à sa vie monacale, Aliénor est d'une lignée sulfureuse et solaire qui a défié le pape.
Clara Dupont-Dumond lui fait dire: "J"aime la guerre car je suis du côté de la vie"...
Mais, Louis tombe éperdument amoureux de sa belle... Jusqu'où ira-t'il pour lui plaire?
"Pour moi, il a goûté la haine.
Pour lui, j'ai découvert la honte.
Quel magnifique couple nous formons!"
Pour une même situation, s'alternent le point de vue de l'un, et le chapitre suivant, de l'autre.
C'est dérangeant, déconcertant et passionnant.
...

Rosa candida (Auóur Ava Ólafsdóttir)

note: 5Rosa Candida - 1 décembre 2016

Un roman à la fois tendre, triste, drôle et apaisant... ahhhh, la vie est belle.
Histoire d'un jeune homme quelque peu malmené par la vie. Il perd sa mère dans un tragique accident et le soir même de son enterrement il conçoit avec une jeune femme quasi inconnue un bébé, une petite fille, Flora Sol (ce prénom, tout un symbole) qui verra le jour le jour même de l'anniversaire de sa mère. C'est un hymne à la paternité, un père à qui la vie a fauché l'amour de sa vie et l'apprentissage de ce jeune homme, comment devenir père? Amateurs de roses, vous allez vous régaler, enivrant, envoûtant! Qu'est la rosa candida? Je l'ai lu en 3 jours, quelques larmes et fous rires!... Bref, la vie!